Florence Cestac & Philippe Druillet

22ème Festival BD de Perros-Guirec

 

 

Florence Cestac : Scénariste – Dessinatrice

Un amour exemplaire – Le Démon du soir
Les Ados Laure et Ludo – La Vie d’Artiste
Les Démon de Midi – Les Débloks, …

Avec Etienne Robial, elle ouvre en 1972 Futuropolis et fondent ensemble peu de temps après les éditions du même nom. Au cours de ces années, elle élabore son personnage fétiche, Harry Mickson, sorte de rat goguenard à gros nez, sans oreilles et coiffé d’un béret. Ce rejeton illégitime de Mickey Mouse, se baladera dans A Suivre, Métal Hurlant et Charlie.
Elle reçoit, en 1989, l’Alph’art de l’humour d’Angoulême pour “les Vieux Copains pleins de pépins”. Avec la publication en 1996 de “le Démon de midi”, chef-d’oeuvre d’humour vache et de franchise désarmante, elle récolte un deuxième Alph’art d’humour à Angoulême. Michèle Bernier avec Marie Pascale Osterrieth l’adapteront avec talent et succès au théâtre Le Splendid en 1998. Pendant ce temps, elle inonde la presse (Play-Boy, Cosmopolitan, l’Hebdo des juniors, etc.) de ses irrésistibles « gros nez ». Et en 2000, elle reçoit le Grand Prix du Festival d’Angoulème. Suivront ensuite notamment en 2004, “Super Catho” sur un scénario de Pétillon (une enfance catho dans la Bretagne des années cinquante), en 2009, “Je voudrais me suicider, mais je n’ai pas le temps”, sur la vie de Charlie Schlingo, avec Jean Teulé au scénario. En 2011, elle publie “On va te faire ta fête, Maman!” et “Des Salopes et Des Anges”, en 2013, “Le Démon du soir”, et en 2015 avec Daniel Pennac au scénario “Un Amour Exemplaire”.

Philippe Druillet : Scénariste – Dessinateur

Salammbô – Lone Sloane – La nuit

Connu comme étant l’un des maîtres de la bande dessinée française, Philippe Druillet est aussi un grand photographe né en juin 1944 à Toulouse.
Le garçon passe sa jeunesse en Espagne avant de retourner en France en 1952 après la mort de son père. En 1966, il publie son premier livre intitulé “Le Mystère des abîmes”. Ce premier ouvrage fait apparaître son héros récurrent nommé Lone Sloane. L’auteur entre ensuite au journal Pilote qui lui permet de continuer les aventure de son héros dans le tome intitulé ‘Delirius’. En collaboration avec Michel Demuth, il conçoit en 1973 et 1974 les surprenants “Yragaël ou la Fin des temps” et “Urm le fou”. Durant la même période, il crée pour Phénix une bande dessinée au graphisme plus rapide et enlevé, relatant les frasques désordonnées d’un personnage peu conventionnel “Vuzz”.
En 1975, il participe à la création du magazine de bandes dessinées Métal hurlant, ainsi qu’à celle de la maison d’édition Humanoïdes Associés. En 1975, déchiré par la maladie de sa femme Nicole, Philippe Druillet compose une histoire violente et désespérée : “La Nuit”, il s’attaque à l’oeuvre de Gustave Flaubert en créant la trilogie “Salammbô”. Il reçoit le Grand Prix d’Angoulême pour l’ensemble de son œuvre lors du 15 ème Salon International de la Bande dessinée en 1988, puis le Grand prix national des arts graphiques en 1996, et a été élevé au rang de Commandeur des Arts et Lettres en 1998. En 2005, il se lance à la télévision en réalisant les décors de la série ‘Les Rois maudits’.
En janvier 2014, avec David Alliot, il réalise son auto-biographie “Délirium”. Et il s’est remis dernièrement à la BD, et travaille sur  son adaptation en BD de la Divine Comédie de Dante.

Dernier album paru :  La Nuit  (01/14) (ré-édition)

Dernier ouvrage paru :  Délirium  (01/14)

 

 




© 2014 JazzActu.tv Accueil | Contact
www.jazzactu.tv
Mention légales