Christophe Gavat, « 96 heures

un commissaire en garde à vue »

Michalon, 11 avril 2013

 

 

En octobre 2011, des policiers lyonnais et grenoblois, dont le commissaire de police Christophe Gavat, alors chef de la PJ de Grenoble, sont placés en garde à vue pendant quatre jours et mis en examen pour « association de malfaiteurs », « trafic de stupéfiants », « détournement de scellés » et « vol en réunion », dans le cadre de « l affaire Neyret ». L inspection générale des services (IGS) suspecte les policiers d avoir détourné de la drogue, sur ordre de leur supérieur, le commissaire divisionnaire Michel Neyret, numéro Deux de la police judiciaire de Lyon, afin de rétribuer des indicateurs. Christophe Gavat n est plus celui qui interroge. Les rôles se sont inversés. Pendant ces 96 heures, il fait le bilan de ses 25 ans de carrière : beaucoup de cadavres, la vie de famille réduite à peau de chagrin, les missions ingrates, les moqueries, le mépris, la ligne jaune à ne pas franchir, les injustices quand le flic devient bouc émissaire, la complexité du système judiciaire, les vices de procédure, le rôle des informateurs, les planques… Mais aussi des rencontres étonnantes, et l admiration de beaucoup.
Un document à la fois poignant et plein d humour où se mêlent chroniques et réflexions sur le métier de policier.

 

 




© 2014 JazzActu.tv Accueil | Contact
www.jazzactu.tv
Mention légales