Soustre de Condat-Rabourdin, « Autopsie du tueur en série »

L’Atelier Mosésu, juin 2013

 

 

Bob Garcia présente « Autopsie du tueur en série » et « Le Saccage de la chair » de Bérangère Soustre de Condat-Rabourdin, sur Télessonne, le 10 décembre 2013 dans l’émission « On a des choses à vous dire » de Patrice Arditti.
Soustre de Condat-Rabourdin, « Autopsie du tueur en série », L’Atelier Mosésu, juin 2013
Ils s’appellent Ted Bundy, Jeffrey Dahmer, Ed Gein, Andreï Tchikatilo. D’autres agissent en couple comme Ian Brady et Myra Hindley (Les tueurs de la lande). Souvent, ils tuent simplement pour le plaisir de tuer, parfois pour de l’argent. Leurs noms sont synonymes de barbarie et de violence et leurs meurtres sanglants ont défrayé la chronique judiciaire. À l’origine de quelques-unes des figures les plus inquiétantes du cinéma, les tueurs en série ne sont pas un phénomène typique du continent nord-américain : on dénombre des tueurs sur tous les continents, de l’Afrique à l’Asie.
Mais qui sont réellement ces hommes (et ces femmes) qui commettent l’irréparable ? Quels sont leurs mobiles ? Ont-ils un profil psychologique particulier ? Quels sont leur profil socio-économique ou leur niveau d’étude ? Qu’est-ce qu’un modus operandi ? Quelle est la différence entre un lust murder, un mass murder, un spree murder ou en tueur nécrophile ? De quels moyens la Justice dispose-t-elle pour les appréhender ? Que définit-on par le mot profilage ?
En s’appuyant sur les évolutions les plus récentes des sciences forensiques et de la psycho-criminologie, cet essai veut apporter des réponses claires et scientifiques à ces questions et à bien d’autres encore pour balayer un certain nombre d’idées reçues.
Illustré par des cas célèbres issus des annales judiciaires américaines, il s’intéressera aussi à des cas moins connus témoignant de l’ampleur de ce phénomène sociétal dans toutes les cultures et dans tous les pays.
©L’Atelier Mosésu

 

 




© 2014 JazzActu.tv Accueil | Contact
www.jazzactu.tv
Mention légales