Orchestre National de Jazz/Olivier Benoît, « Europa Paris »

ONJazz/L’Autre Distribution, 26 mai 2014

 

 

http://www.onj.org/programme-europa-paris/

Olivier Benoît (guitare, composition, direction artistique), Bruno Chevillon (contrebasse, basse électrique, conseiller artistique), Fabrice Martinez (trompette, bugle), Alexandra Grimal (saxophones ténor et soprano), Hugues Mayot (saxophone alto), Jean Dousteyssier (clarinettes), Fidel Fourneyron (trombone), Théo Ceccaldi (violon, alto), Sophie Agnel (piano), Paul Brousseau (Rhodes, synthétiseur, effets), Eric Echampard (batterie)

Avant de succéder au contrebassiste Daniel Yvinec en tant que directeur artistique de l’Orchestre National de Jazz, Olivier Benoît était déjà un habitué de la grande forme, avec le Circum Grand Orchestra ou La Pieuvre. Il a choisi de faire des grandes métropoles européennes l’un des axes principaux de son mandat, et ce premier volet ‘Europa Paris’ cristallise véritablement la double passion du guitariste nordiste pour l’architecture musicale et urbaine. La musique, justement, se veut monumentale, à l’image des contrastes visuels que peut offrir une grande cité d’un quartier à l’autre, et justifie pleinement son développement sur un double CD, emballé qui plus est dans un superbe digipack à l’ambiance nocturne. Si les enchevêtrements collectifs – côté composition – sont remarquablement agencés, la musique d’Olivier Benoît n’oublie pas de faire la part belle – côté improvisation – à des solistes aussi brillants qu’imaginatifs, même si cet équilibre est encore perfectible sur scène.

‘Europa Paris’ est aussi symptomatique de l’évolution de la musique de l’Orchestre National de Jazz depuis que celui-ci s’est affranchi de la structure traditionnelle du big band (entre quinze et vingt pupitres). Les quadragénaires qui l’ont dirigé au fil de la dernière décennie revendiquent et assument un héritage qui provient tout autant du jazz que du rock des années soixante-dix. Le vibraphoniste Franck Tortiller avait revisité Led Zeppelin, Daniel Yvinec invité Robert Wyatt, et la musique d’Olivier Benoît ne fait pas exception à la règle, avec des séquences que n’aurait pas renié un King Crimson des années 73-74. Berlin sera la prochaine destination du programme Europa : là aussi, une ville contrastée et mutante (du cabaret des années vingt aux lisières électroniques urbaines, en passant par le meilleur orchestre symphonique du monde), un quart de siècle après la chute du Mur. Une autre balade musicale imaginaire d’ores et déjà aussi prometteuse que cette déambulation parisienne est riche…

©Jean-Philippe Doret

 

Notre vidéo :

EPK- 2014 – ONJ Olivier Benoit – EUROPA PARIS
En une sorte de « work in progress » nomade qui se prolongera tel un fil rouge tout au long de son mandat à la tête de l’ONJ (2014-2017), Olivier Benoit propose avec son programme Europa, en une série de « portraits de villes », un aperçu subjectif et kaléidoscopique du paysage musical contemporain européen.
Pour la première étape de cet ambitieux voyage, il a tout naturellement choisi de regarder autour de lui et de nous offrir sa très personnelle perception musicale de Paris.
Achat
« Paris II, Pt. 10″ (Google Play • iTunes)
Licence YouTube standard

 

 

 

 




© 2014 JazzActu.tv Accueil | Contact
www.jazzactu.tv
Mention légales