Julien Alour, « Williwaw »

Gaya Music Production, 24 avril 2014

 

 

http://julienalour.com/

Julien Alour (trompette & bugle), François Théberge (saxophone ténor), Adrien Chicot (piano), Sylvain Romano (contrebasse), Jean-Pierre Arnaud (batterie)

C’est le premier album en tant que leader de Julien Alour (frère de la saxophoniste Sophie Alour).

Le trompettiste n’est plus un nouveau venu. Ses grandes qualités de lecteur et de soliste lui ont permis de s’affirmer comme un solide place de sideman auprès de prestigieux musiciens tels de les frères Belmondo, Eric Legnini, Aldo Romano, Daniel Mille, Samy Thiebault ou Laurent de Wilde.

Il a réunit pour ce premier album un quintet de facture classique : trompette/saxo soutenus pas la rythmique traditionnelle piano/contrebasse/batterie.

Pour le titre, il a choisi Williwaw, le nom d’un vent qui désigne les courants d’air froid descendant du flanc des montagnes dans certaines régions côtières du monde, telles que l’Alaska, la Patagonie ou la Sibérie. Un vent imprévisible et redouté des marins car il peut occasionner des dommages aux navires et il faut être un bon capitaine pour savoir les éviter.

Autant d’images qui annoncent la couleur. Julien Alour ne s’en laisse pas compter et dirige son groupe en professionnel aguerri. Toutes les compositions sont de lui, et pour renforcer la cohérence et le son de groupe il a décidé d’enregistrer son album « à l’ancienne », dans les conditions du live : tous les musiciens dans la même pièce.

Alour fait preuve d’une grande créativité, puisant dans ses propres expériences accumulées lors de ses sessions et concerts en tant que sideman, et dans son bagage musical et ses influences que l’on devine nombreuses : Miles Davis, John Coltrane, Freddie Hubbard, et bien d’autres.

Le tout donne un jazz énergique et fougueux, où prime cependant la mélodie. La première étape d’un voyage au long cours dans lequel on ne demande qu’à s’embarquer.

©Bob Garcia

 

 




© 2014 JazzActu.tv Accueil | Contact
www.jazzactu.tv
Mention légales