Brad Mehldau, “Mehliana, Taming the Dragon”

Nonesuch, 21 février 2014

 

 

http://www.bradmehldau.com/

http://www.markguiliana.com/

Après huit années d’études de piano classique et le premier prix d’un concours organisé par le prestigieux Berklee College of Music de Boston, Brad Mehldau entre à la New School of Social Research où il apprend la composition et se perfectionne avec les pianistes Kenny Werner, Junior Mance et Fred Hersch, qui aura une grande influence sur lui. Considéré comme l’un des chefs de file de la nouvelle génération de jazzmen, Brad Mehldau est comparé à ses illustres modèles, Bill Evans ou Keith Jarrett.

Mark Guiliana, de dix ans son cadet, a accompagné Avishai Cohen et Dhafer Youssef et vient lui-même de sortir l’album Beat Music.

Avec « Mehliana », Brad Mehldau, au Fender Rhodes et aux synthétiseurs, propose un duo inattendu avec le batteur Mark Guiliana. Brad Mehldau signe les douze titres de l’album. Si la combinaison piano acoustique/synthé de « The Dreamer » ne parvient pas à convaincre totalement, le duo Mehliana fonctionne parfaitement et s’équilibre dans « Luxe », « Can’t Go Back Now » ou encore « Just Call Me Nige », où les deux musiciens se donnent la réplique au sommet de leur art.

L’album explore également de nouvelles sonorités; telles que le clavinet funky de « Sassyassed Sassafrass », clin d’œil aux Head Hunters, les tapis de synthé de « Sleeping Giant » et le groove étrange de « Hungry Ghost ».

Etrange aussi cet hommage à Serge Gainsbourg où Mehldau et Guiliana revisitent à leur manière le répertoire du chanteur français.

©Bob Garcia

 

 




© 2014 JazzActu.tv Accueil | Contact
www.jazzactu.tv
Mention légales